Dans un château du Périgord, règne la Comtesse Apolline de Mont-Vermeil, despotique et un tantinet hurluberlue. Tous se ploient devant elle, depuis son charmant neveu Hubert, en passant par la belle et ambitieuse Gisèle, demoiselle de compagnie, par Lucie, la jolie soubrette et jusqu’à Patrice, digne majordome…hum…, parfois un peu trop zélé !

Et voici que, brusquement, font irruption dans le manoir deux personnages bien peu aristocratiques : Antoinette Mercier dite Nénette, patronne d’un restaurant aux Halles, puis Jules, un gars « sympa » qui n’a de penchant ni pour les cravates, ni pour les belles manières et dont la seule idée est d’épouser Nénette. Mais c’est lorsque celle-ci a voulu passer aux épousailles, qu’elle s’est aperçue avec stupéfaction que pour l’état civil, elle était déjà mariée… avec le Baron Hubert de Mont-Vermeil qu’elle n’a jamais vu !

C’est alors le point de départ de toute une collection de péripéties, surprises, répliques cocasses et autres situations bouffonnes avec, pour couronner le tout, la venue du Cardinal de Tramone, ami de la famille, qui arrive au moment même où Nénette, décidée à ne pas quitter le château sans avoir obtenu un arrangement, s’écrie : J’y suis,..j’y reste !

Jean Valmy et Raymond Vincy

L'histoire